Information aux parents

La circoncision en anesthésie locale

L’opération de la circoncision consiste à exciser le prépuce qui est la peau qui entoure et recouvre le gland.

La plupart des centres de chirurgie pédiatrique pratique cette intervention en anesthésie générale.

Dans le service de chirurgie pédiatrique de l’hôpital de Sion, en pratique journalière, nous l’effectuons en anesthésie locale depuis de nombreuses années et ceci à tout âge, sans que l’enfant ne ressente la moindre douleur durant l’intervention.


L’âge de l’intervention

L'intervention peut se faire à tout âge, dès les premières semaines de vie. C’est entre l'âge de 18 mois et 4 ans que nous rencontrons parfois des difficultés à obtenir une collaboration sereine avec l’enfant.

C’est pourquoi nous encourageons les parents qui souhaitent faire circoncire leur enfant, de le faire entre 6 mois et 18 mois. C’est dans cette tranche d’âge que l’on obtient la meilleure sédation et les douleurs post opératoires sont peu marquées.


Modalité de l’intervention

Consultation préalable

Il est important que le chirurgien puisse s'entretenir avec l’enfant et ses parents avant l’intervention. Ceci, la plupart du temps, permettra d’évacuer toute crainte chez les parents et l’enfant prendra ainsi contact avec son chirurgien.

Consultation

On lui montrera le local d'intervention et la façon dont sera effectuée l’anesthésie locale, avec l'appareil MEOPA. Cette consultation permettra également de dépister les rares cas où l'attitude de l’enfant et l’appréhension des parents nous fera préférer une anesthésie générale. Le médecin s'informera de la présence ou non d’allergie ou d'antécédent d'hémorragie. Lorsque le domicile des parents est trop éloigné, cette consultation se fera le jour même de l'intervention.

Préparation de l'enfant

Si l’âge le permet , l’enfant sera informé , avec les termes qui conviennent , de l’intervention qui sera pratiquée. Par de petits schémas, il est important qu’il comprenne que son pénis aura un aspect différent après l'intervention.

Il n'est pas nécessaire qu’il soit à jeun.

Anesthésie locale

L'anesthésie locale se fait en deux temps.

L'application d’une crème anesthésiante, une heure avant, permet d'insensibiliser la peau à la base de la verge pour faciliter l'anesthésie locale.

L'anesthésie locale, soit la piqûre qui permet d'infiltrer l'agent anesthésiant à la base de la verge est peu douloureuse grâce à la crème anesthésiante, et au choix de l'anesthésiant qui est tamponné par du bicarbonate. Pour nous assurer néanmoins de la bonne tolérance par l’enfant nous effectuons cette piqûre :

  • soit sous MEOPA, chez l'enfant de plus de 2 ans, avec l’inhalation, pendant 3 minutes, à l'aide d’un petit masque, d’un gaz qui produit une sédation suffisante pour que l’enfant ne ressente pas la douleur de cette piqûre.
  • soit avant 2 ans, ou si l'enfant n’accepte pas le masque, nous utilisons une prémédication avec Midazolam dont l’effet sera prolongé et souvent suivi d’une phase d’excitation. Le Midazolam est donné intra-rectal comme un suppositoire.

Chez le nouveau-né, avant 4 mois, nous n’utilisons pas le Midazolam ni le MEOPA. L'infiltration est alors effectuée très progressivement et correspondra à la douleur d’un vaccin.

Si techniquement la circoncision avant 4 mois ne pose aucun problème particulier, il est plus difficile pour l'entourage, surtout la maman d’assister à l'intervention. En effet même si le bébé ne ressent aucune douleur il va pleurer et s’agiter du fait que l’on doive tenir ces jambes. Si l'enfant est nourri au biberon nous ferons en sorte que l'intervention corresponde à l’heure du repas.

Il est préférable d’attendre l'âge de 4 mois à partir duquel nous pouvons utiliser le Midazolam

L'anesthésie locale est faite en bague, autour de la base de la verge et entraîne d’emblée un œdème important qui régresse les heures suivantes.

Une fois l’anesthésie locale (la piqûre) effectuée, la verge est totalement insensibilisée (endormie) et l'enfant ne ressentira aucune douleur. Le choix des anesthésiants procure une anesthésie de plusieurs heures.

L'intervention

L'intervention se fait dans le local d’intervention de notre cabinet. Les parents sont donc présents. Elle dure environ 20 minutes.

Salle Dopération

Durant l'intervention l'enfant sera occupé par ses parents qui lui liront un livre d’images, faisant en même temps écran. L'enfant ne sentira rien et ne verra donc rien de l'intervention.

Pansement et suites opératoires

Un pansement est mis en place pour 3 à 4 jours chez l’enfant propre et 24 heures pour l’enfant qui porte des pampers.

L’enfant peut uriner avec le pansement.

Les jours suivants, après l’ablation du pansement par les parents ou par leur pédiatre, il sera appliqué une crème désinfectante pendant encore une semaine.

En général, les suites opératoires sont pas ou peu douloureuses chez le petit enfant, avant 18 mois.

Chez l’enfant plus grand, le prépuce (la peau) est adhérent au gland ; les suites seront marquées par des douleurs lors des changements de pansement et lors des mictions. Dans ces cas, le chirurgien utilisera un pansement avec une texture en Silastic type Adaptif qui ne ''collera'' pas, et vous informera des soins particuliers et des mesures à prendre pour soulager l'enfant.

Coût de l’intervention.

La circoncision n’est pas une prestation obligatoire des assureurs-maladie.

De façon générale , les caisses maladie n’accepteront que les factures accompagnées d’un rapport médical établissant l’indication médical à intervenir.

Il est généralement admis qu’avant l'âge de 6 ans ,un phimosis est encore physiologique et ne constitue pas en soi une indication médicale à intervenir.

Par contre si la valeur de maladie est établie par le pédiatre de l’enfant ou l’opérateur (transformation pathologique du prépuce, phimosis cicatriciel, balanite xero-oblitérans), les frais de l’intervention au tarif Tarmed seront pris en charge par votre caisse-maladie. Il y aura alors lieu de faire une demande préalable au médecin conseil de la caisse maladie pour s’assurer de cette prise en charge.

Dans les autres cas, un prix forfaitaire, vous sera demandé incluant la consultation, l'anesthésie locale, le Méopa et l'intervention.

Organisation de l'intervention.

Le rendez-vous sera pris au cabinet du Dr. Stéphane Produit.

Contactez le Dr Produit